Cadre institutionel de Boy Town

Tout dabord, la philosophie de Boy Town s’articule sur l’émergence au Senegal d’un nouvel environnement dans lequel les nouveaux modes d’action des médias et les nouvelles technologies de l’information et de la communication peuvent et doivent de plus en plus servir à des applications de masse, d'inclure l’interactivité, la formation et le renouvellement sans cesse des informations necessaires aux populations locales.

Sa creation est conforme à la garantie constitutionnelle de la liberté d’expression et droit au développement au Senegal. En plus, grace a l'avancee significative de la technologie dans le pays, le paysage socio-culturel sénégalais connaît depuis quelques années une floraison de television, de radios privées conjuguée à la proliferation des journeaux constituant un élément fondamental illustrant l’intérêt toute particulière que les populations senegalaises accordent à la vulgarisation de leurs opinions et a leur droit de s'informer.

Diverses études réalisées par le PNUD sur le développement socio-économique et la bonne gouvernance en Afrique de l'ouest, ont identifié le faible degré de participation des jeunes dans le processus socio-politique de leur pays et leur non-ingerence aux importantes decisions comme etant l’un des facteurs qui affectent le plus le progrès et l’affermissement de la démocratie en Afrique. Une autre etude récemment conduite par l'UNESCO a mis en évidence l’insuffisance notoire et deplorable du flux d’information en direction des populations jeunes et rurales au Senegal et dans la sous region.

La création d’un cadre d'information culturel, communautaire, associatif, participatif, par son originalité, aura donc valeur de modèle pour de futurs courants au Senegal et dans la sous-région car il représente une réponse au très peu de possibilités de développement harmonieux qui sont offerts aux jeunes, à l’absence de services sociaux et de protections sociales en plus de la diminution des possibilités d’emploi sur fond de pauvreté.

Mister Aw, Editeur du Blog du Boy Town

1 commentaire:

ALFADI a dit…

JE PENSE QUE CETTE PHILOSOPHIE EST PARTAGEE ET JE NE PEUX DIRE QU'UNE CHOSE REVEILLONS NOUS!

 
{http://www.leboytown.blogspot.com/}.