Abdoulaye Wade: Plus tard, on m'appellera Laye Tali

Le président de la République, qui est retourné à Genève, après un périple qui l’a mené au Congo Brazza, au Gabon, à Sao-Tomé et Principé, en Ouganda et au Soudan, est de bonne humeur, en attendant son retour à Dakar, prévu dans la première semaine de septembre. Lors d’un dîner restreint mardi dernier avec ses proches, le chef de l’Etat y est allé à des confidences pour le moins insolites et qui ont fait rire jusqu’aux larmes ceux qui étaient autour de la table. Tout a commencé lorsque, d’un air très sérieux, le Chef de l’Etat a lancé : «plus tard, je sais qu’on m’appellera Abdoulaye Tali ! ».

Faisant allusion aux multiples routes actuellement en construction à Dakar, surtout avec les travaux de l’Agence nationale de l’organisation de la conférence islamique. Une déclaration qui a fait éclater de rire les gens autour de la table, avant que le chef de l’Etat ne parle de son gouvernement. Et, c’est à croire que le nouveau ministre de la Fonction publique, Innocence Ntap Ndiaye, a séduit Me Abdoulaye Wade. Analysant le calme qui prévaut en ce moment dans ce Ministère, réputé bruyant, surtout avec les doléances des syndicalistes, Me Abdoulaye Wade a lancé avec un brin d’humour : «Si Innocence continue comme ça, elle sera la madame dialogue du gouvernement ! ».

Wade qui se détend sans doute pour préparer son retour au Sénégal ou l’attend plusieurs dossiers, a aussi parlé de son gouvernement. En effet, un de ses interlocuteurs lui a fait remarquer le nombre de «Fatou» qui se trouve dans le gouvernement : Fatou Taya Ndiaye, Fatou Danielle Diagne, Fatou Gassama, Fatou Gaye Sarr et Fatou Diagne, secrétaire général du gouvernement. Avant d’ajouter en direction du Président : «C’est pourquoi la presse raille en disant que vous avez, Monsieur le Président, un gouvernement Fatou-Fatou». Le chef de l’Etat de se tordre de rire : «Mais je ne savais pas que j’avais un gouvernement Fatou-Fatou».

1 commentaire:

fryu a dit…

c'est Ibra

 
{http://www.leboytown.blogspot.com/}.