Festival de musique: Retour aux sources les 13 et 14 juin

Pour sa deuxième édition, le festival de jazz à Dakar va faire vibrer la capitale sénégalaise. Organisé par le Club Sono Mondiale de Michael Soumah , il est prévu les 13 et 14 juin 2008. Il aura pour cadre le Théâtre National Daniel Sorano.

Placée sous le signe du Retour aux sources, la deuxième édition du festival de jazz à Dakar vise à « favoriser un fécond échange entre des groupes d’ici et d’ailleurs », indique un communiqué de l’organisation .

Entre autre objectif, il s’agit de « réussir le pari de redonner au Jazz la place qui lui revient à Dakar » estiment les organisateurs. Dans cette dynamique, cinq groupes en provenance de la Finlande, des Etats Unis, de la Hollande, du Bénin et du Sénégal seront proposés aux passionnés de ce genre musical. L’ambition affichée c’est de « rétablir les ponts culturels entre les différents peuples », dit le document.

La programmation se veut riche et variée. Les groupes annoncés sont le Ndioba et le Xamlé Jazz Band en provenance de la Finlande, Opus Band du Sénégal, Dona Brass Band du Benin, Saskia Laroo de la Hollande et enfin Circular Time des Etats Unis.

Aux côtés du Xamlé Jazz Band, le Circular Time figurent parmi les formations musicales les plus attendues pour ce festival. Un style musical qui balance entre le blues, jazz, sur fond d’Afro-beat. C’est la principale caractéristique de ce groupe composé du chanteur Bart Reiss, du batteur Tony Lewis, du bassiste Ron Monroe, du guitariste Kwatei Jones-Quartey, du saxophoniste Sylvester Scoot.

Auteur, compositeur, interprète, Ndioba Gueye du Xamlé Jazz Band a choisi la basse comme instrument de prédilection. C’est ce qui lui a valu le surnom de Ndiobass. Après avoir étudié la musique à Paris dans les années 80, avant de rejoindre le Sénégal, il intègre le groupe Tabala de Bara Fall. Par la suite, il rejoint le guitariste finlandais Hasse Walli et son groupe Asamaa avec lequel il entreprend plusieurs tournées au Sénégal et en Europe.

Par ailleurs, dans la mouvance du festival, le photographe martiniquais Philipe Bourgade exposera ses œuvres dans le hall de Sorano durant la période du 11 au 16 juin alors que les concerts démarreront chaque jour à 21h.

Source: Le Soleil

1 commentaire:

.Souleymane DIEYE a dit…

Michael propose un plateau de rêve. Jazz à Dakar devient une véritable institution; c'est du neuf et c'est bien pensé!

 
{http://www.leboytown.blogspot.com/}.