Habib Faye: « Entre le Super Etoile et moi» Part 1

Après quelques semaines de pause, la rubrique Autour du damier... reprend ses droits. Une reprise qui permet d'accueillir une personnalité incontournable de la musique sénégalaise. Habib Faye, musicien compositeur, marque la scène musicale sénégalaise et africaine depuis plus de 20 ans. Un des piliers du Super Etoile de Youssou Ndour, Habib aborde aujourd'hui une nouvelle étape de sa carrière personnelle. Un choix qui a suscité beaucoup, de commentaires, notamment sur ses rapports avec le Super Etoile qu'il assure n'avoir jamais quitté. Dans cet entretien fort détendu, le bassiste de Youssou Ndour parle de sa carrière, de la musique sénégalaise en général, de son statut de polygame redevenu monogame... Bref, Habib Faye, plus á l'aise avec les cordes de sa guitare qu'avec le micro, dit tout.

II est 16 h. Nous sommes dans le paisible quartier d'Ouest Foire. Après quelques minutes de renseignements, le véhicule emprunte un chemin comme nous l'ont indiqué les personnes rencontrées en cours de route. Et en demandant aux enfants qui revenaient juste de l'école, on était loin d'imaginer qu'ils sont les petits du bassiste. «C'est ici», répond le chauffeur de taxi, qui, apparemment, connait bien la maison. Dans la somptueuse villa qui se dresse dans une vaste cour, nous attend le bassiste. Guitare en main, Habib affichant un grand sourire, nous demande de prendre place dans la cour.

Pendant qu’on prenait place dans son studio, Habib nous met de la salsa avant que ne débute la discussion. Un coup d'oeil donné dans la pièce confirme son amour pour la musique et surtout pour la guitare. Et demandez-lui, combien il en possède, «ah, plusieurs ! Regardez, tout ça, ce sont des guitares», répond-il. Et ce n'est pas surprenant quand on sait que le bassiste en chef du Super Etoile a grandi dans une famille où là musique est omniprésente. L'homme grand de taille, teint noir, bedonnant; est un perfectionniste, «je suis très curieux, je touche á tout moi», nous confie-t-il;

Aujourd'hui, Habib Faye est parvenu à sortir de sa réserve naturelle et est devenu le porte-étendard d'un combat qu'il a toujours souhaité. Et cela se confirme quand il vous cite quelques grands noms de la musique avec qui il a joué. Comme tout père de famille; le bassiste aime bien ses enfants ? à qui il consacre le maximum de son temps quand il est au Sénégal. Á ses heures libres, il assure le rôle de madame; qui est le plus souvent aux Etats-Unis. L'on sait pourquoi, il est si attaché aux bambins qui s'agrippent á lui, alors qu'il jouait à la guitare. Même durant la discussion, Habib montre qu'il est «papa poules ».

Walf Grand-Place: Habib Faye est connu comme un des piliers du Super Etoile. Pouvez-vous nous parler un peu plus de vous ?
Habib Faye : Moi, c'est Habib Faye. Je suis musicien. Je suis né et j'ai grandi á Dakar. Et j'évolue dans le Super Etoile depuis plus de 20 ans.

Devrait-on comprendre par là que c'est au Super Etoile que vous avez débuté votre carrière ?
Non ! J'ai débuté au Super Diamono, comme apprenti musicien. En fait, comme c'est mon frère feu Adama Faye qui a créé le Super Diamono, j'ai grandi dans l'entourage des grands messieurs de ce groupe. Je dis apprenti dans la mesure où à chaque fois que je voulais assister aux soirées, j'étais obligé de participer á l'installation du matériel la journée, afin d'oser espérer aller à la soirée. Ainsi, après avoir joué quelques morceaux, Bob Sène me donnait l'opportunité d’en jouer un. Et après cela, j’étais content, je pouvais rentrer tranquillement à la maison.

Vous aviez quel âge?
J'avais entre 15 et 16 ans. Et je jouais pendant les vacances. Á ces moments-là, il y avait des matinées du Super Diamono et c'est là-bas que j'allais.

Donc, vous étiez en même temps élève ?
Oui, j'étais élève et c'est seulement pendant les vacances que je pouvais afficher ouvertement mon intérêt pour la musique.

Á quel niveau, avez-vous arrêté les études ?
Je suis allé jusqu'en terminale. Et j'ai arrêté après le bac. C'est là que Youssou Ndour m'a embauché.

Source: Walf Grd Place

1 commentaire:

ciaa a dit…

J'aime bien votre blog.
Comment puis je vous contactez? je suis une malienne blogueuse aussi et mon blog c 'est www.ciaafrique.blogspot.com

 
{http://www.leboytown.blogspot.com/}.